Les Rustres - 2011/2012

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Les Rustres - Programmation du 1er semestre 2012

 

plaquette_rustres

 Vendredi 10 février à 20 h 30

  Centre culturel

  Couzeix 

  (cliquer ici pour renseignements)

 Dimanche 12 février à 15 h

  Maison de retraite ORPEA

  Limoges

 Vendredi 16 mars à 20 h

  Salle du Vigenal

  Limoges

  (cliquer ici pour renseignements)

 Samedi 17 mars à 20 h 30

  Salle municipale

  Masbaraud-Mérignat (Creuse)

  (cliquer ici pour renseignements)

 Samedi 31 mars à 20 h 30

  Salle municipale

  St Paul d'Eyjeaux

  (cliquer ici pour renseignements)

 Samedi 12 mai à 20 h 30

  Complexe du Mas Martin

  Veyrac

  (cliquer ici pour renseignements)

 Samedi 2 juin à 20 h 30

  FESTHEA

  Centre Jacques Prévert

  Aixe sur Vienne

  tel : 05 55 70 33 90

                            


Contact et réservations : cliquez-ici

 

D'après Carlo Goldoni.

Avec : Eliane Jarry, Colette Teillout, Laure Vigouroux, Francine Xavier, Jean Sébastien Adam, Eric Champigny, Aymeric Desport, Laurent Duffaux, Roland Herpin-Giret, Michel Le Page

Adaptation et mise en scène : Jean-Claude Desport

Costumes, décors : Roger Normand, Simone Desport, Béatrice Herpin-Giret, théâtre de l’ECALE

Affiche et photos : Lise Desport, Guy Bayles

 

Quand on rencontre des personnages comme Simon La Roulette ou Canciano Delatruffe, on s’en souvient, car ce sont des rustres, des vrais. Ils n’hésitent pas à aller jusqu’à l’injure, mais ils gardent les pieds sur terre et savent bien où sont leurs intérêts. De grosse rigolade en situations de conflits, le spectacle tourne à un rythme d’enfer.

 

Cette adaptation de la comédie de Goldoni insiste sur le caractère actuel de la position prédominante des hommes dans la vie de tous les jours. Les femmes font ce qu’elles peuvent, utilisent souvent obligées des chemins de traverse pour faire entendre leur voix, mais au bout du compte y arrivent plutôt bien. On peut leur faire confiance, elles ont du répondant. L’auteur, qui a passé la fin de sa vie en France jusqu’en 1793, a écrit cette comédie 30 ans avant la Révolution Française sur le modèle de Molière. La société française craquait alors de toutes part, et des appels à plus d’égalité, plus de libertés, en particulier pour les femmes, étaient de plus en plus évidents.  Son origine italienne a fait qu’il a construit des personnages hauts en couleurs, proches des figures populaires de la Comedia Dell Arte. L’adaptation du Théâtre de l’ECALE, destinée à tous les publics, s’accompagne d’un travail sur l’aspect décalé des costumes et sur le faste des maquillages qui garde à ces représentations leur côté avant tout destiné à faire rire.

 

Avec le soutien du Conseil Général de la Haute-Vienne et de la Mairie de Limoges